Logo IJ BFC

Bandeau Revalorisation bourses 2023

Rentrée 2023 : un accompagnement renforcé pour les étudiants boursiers

Les mesures annoncées par le ministère de l’Enseignement supérieur et de la Recherche sont destinées à améliorer le système de bourses sur critères sociaux ainsi que l’accès à la restauration et au logement, pour la rentrée 2023.

Augmentation du nombre de boursiers

35 000 étudiants, issus des classes moyennes, vont devenir boursiers grâce au changement des paramètres d’attribution.
Concrètement, à titre d’exemple, les enfants de parents dont le salaire est de 1 801 € nets mensuels chacun, seront désormais éligibles au premier échelon (0 bis) de bourse, soit 1 450 € versés sur 10 mois.

À savoir : la bourse sur critères sociaux comporte 8 échelons (de 0 bis à 7) correspondant à un montant annuel de bourse (détails sur Service Public).
C’est le revenu des parents qui est pris en compte pour déterminer l’échelon dont bénéficiera l’étudiant.
L’étudiant peut toucher la bourse pendant 7 années, son maintien dépend de la progression dans les études, de l’assiduité aux cours et de la présence aux examens.

Revalorisation de toutes les bourses

Tous les étudiants boursiers sont revalorisés. Le montant des bourses, pour tous les échelons, augmente de 37 € par mois (370 € par an) ; soit une augmentation de 34% pour le premier échelon et à hauteur de l’inflation pour l’échelon le plus élevé.

140 000 boursiers actuels, environ 20% du nombre total, vont basculer à un échelon de bourse supérieur, car leur situation familiale sera mieux prise en compte.
Cela représente une augmentation du montant de leur bourse comprise entre 66 € et 127 € mois.

Neutralisation des effets de seuil

Les effets de seuils sont neutralisés dès cette année. Ainsi, à la rentrée 2023, grâce à cette nouvelle mesure, aucun étudiant ne pourra voir sa bourse diminuer d’un montant supérieur à l’augmentation du revenu de ses parents.

L’évolution du système visera la suppression totale de ces effets de seuil, avec l’objectif d’adapter la baisse du montant de la bourse des enfants de manière juste et proportionnée au regard des gains du travail de leurs parents.

Limitation des coûts de restauration et de logement

Cette limitation repose, à la prochaine rentrée, sur le gel de la tarification des repas à 1 € pour tous les étudiants boursiers et précaires et à 3,30 € pour les autres étudiants, ainsi que sur gel des loyers dans les résidences Crous.

Pour en savoir plus, consulter le dossier complet
du ministère de l’Enseignement supérieur et de la Recherche via le
communiqué de presse du 29 mars 2023.

Rappel : Étudiant ou futur étudiant, vous souhaitez demander une bourse ou un logement auprès du Crous pour l’année 2023 / 2024 ? Faites votre demande avant le 15 mai via votre DSE (Dossier social étudiant). Plus d’infos dans notre article.

Voir aussi nos rubriques d’infos Financer ses études et Trouver son logement (Les résidences pour étudiants gérées par le Crous).